Technique d'élevage avicole

       

    Technique d'élevage                                                    

                        Bâtiment et Aliment :

                                                         Pour élever ces oiseaux il faut être sérieux dans son travaille et suivre strictement  les normes technique d'élevage .une faute d'élevage coute très chère à l'éleveur. Les bandes ou quantité de poulet élevé en une seule fois, en moyen est de 5000 poulets. Il ya  des élevages  de plus de cent milles poulets  mais toujours organise par des bandes de 5 a10.000 poulets,  dans des grands hangars spécialement construit pour l'élevage des volailles. Ventilation, étanchéité ,  sont les normes des bâtiments d'élevage. La bande unique est une loi à respecter.il ne faut jamais mélanger des poulets de différend âge dans un même poulailler et dans une même ferme. 

                                   Batiment d'élevage à ventilation statique

              

             Les besoins des poulets sont comme  toute êtres vivants :       Aliment    //   Eau    //   Oxygène

         Mais cela ne suffit pas pour réussir à faire de bon résultat, il faut un très bon technicien, donc il  faut que ces quatre facteurs se réunissent, si un de ces éléments manque, cela mèneras à de très mauvais performances et de grand problème pathologique qui ne finisse qu'avec la vente de la bande  La durée de vie des poulets chaire est 45 jours devise par 3 périodes :                         

                        -démarrage : 15 jours                      -croissance : 20  jours                       -finition : 10 jours 

Les 15 premiers jours sont les plus fragiles. il faut chauffer le local de démarrage avec des radiants à gaz. 35° sous l'éleveuse et 25° dans l'entourage de l'éleveuse  pendant une semaine puis commencer à réduire l'intensité de la chaleur pour arriver à 20° aux 15' jours. C'est à cette âge que le poulet à presque terminer de  changer le duvet par des plumes L'aliment démarrage est distribuer à volonté avec de l'eau propre pendant 15 jours,  ainsi que l'aliment croissance (20 jours) et l'aliment finition (10 jour s)                                

 

                                                La régle des poussins sous éleveuse  

                                                (double clic sur photo  pour agrandir)        

                                                  

 

                                        Voila grosso-modo ce que l'ont peut dire des techniques  de l'élevage avicole mais ce n'est que 1% de la réalité. La technique d'élevage avicole est très vaste et complique, mais voyons la réalité sur le terrain :

Dans les grands élevages, les règles sont respectées. Les bâtiments d'élevage  sont spécialement bâtis pour l'élevage des volailles et des techniciens engagés à la place des ouvriers non qualifier qui ne coute pas cher. La plus grande production national qui est de 8 millions de poussins par semaine est élevé sous les serres en plastique destine à l'agriculture et non à l'élevage. Beaucoup à dire ! Les problèmes commencent par des fautes d'élevages, mais comment dire des fautes d'élevage sous les serres, au départ on n'est mal parti. Ceux qui rendent ces élevages à la proie facile des bactéries,  microbes et autre. Quand une infection apparaît, les premiers signes, sont les maladies respiratoires chroniques qui basculent la volaille vers de fâcheux problème. On dit que chaque infection a sa MRC .Quand une infection atteint une bande, l'immunité diminue, la résistance de Corp. faibli et c'est l'abattement total. La mortalité augmente, la consommation d'eau et d'aliment diminue, la diarrhée éternuement, tète gonflé, signe de détresse   On ne sait plus  quelle infection traiter et de quelle manière. Voila l'état des faits des problèmes avicoles, une mauvaise ventilation augmente l'ammoniaque dans les bâtiments, irrite les yeux. Un excès de ventilation provoque la MRC. Les stress du à des actions divers, vent violent, augmentation de chaleur sans réagir, des agissements brusque des ouvriers ou d'autre animaux (chien/chat/rat) changement d'habille des ouvrier ou visite des étranges à l'élevage .Tout cela parait minime mais très important dans la technique et les lois d'élevage. Pour faire  des performances  moyen avec ces méthodes d'élevage sous les serres, on a recours au produit vétérinaire ceux qui nous mènera à la.Consommtion excessive des antibiotiques, des sulfamides et toute un évantaille de traitement qui, bien sur, poussent nos diablettes  microbe et bactérie à créer des auto-défenses contre ces produits. Comment faire quand cette auto-défense apparaît dans un élevages ? Chercher des alternatives !. C'est ce que nous allons traiter dans la rebriqur pathologie aviaire.

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site